Aller au contenu principal

Inspections périodiques


Les 17 inspecteurs de cette division ont mené 22 910 contrôles d’équipements sous pression durant l’exercice sous revue. Environ 3/4 des inspections ont eu lieu sur des installations en fonctionnement, les autres à l’arrêt. Les inspecteurs ont constaté plus de 3000 défauts.

Remises en état et modifications

L’évaluation, la validation et la réception des réparations et des remises en état comptent toujours parmi les principales activités de l’Inspection des chaudières. Les experts de l’inspection sont intervenus lors de 345 réparations ou remises en état pour évaluer des aspects ayant trait à la sécurité.

Sinistres impliquant des équipements sous pression

En 2020, 62 défauts graves ont été signalés. 28 équipements sous pression ont alors dû être mis hors service immédiatement, tandis que pour les autres équipements, les défauts ont été réparés dans les délais impartis.

Annonce et radiation d’équipements sous pression


Au cours de l’exercice sous revue, 1732 nouveaux équipements sous pression ont été déclarés à la Suva et enregistrés par l’Inspection des chaudières, tandis que 1588 équipements sous pression se sont vu radier du registre sur demande.

Audit de services spécialisés pour la révision des soupapes de sûreté

A l’heure actuelle, 53 services spécialisés sont reconnus par l’ASIT conformément à la règle technique KIS-RT 901 et sont autorisés à tester les soupapes de sûreté conformément aux prescriptions de la directive CFST 6516. L’Inspection des chaudières réalise des audits périodiques auprès de ces services, sur mandat de la Suva.

Participation à des tâches de prévention

L’Inspection des chaudières apporte son soutien à la Suva pour les activités de prévention, dans le cadre d’un mandat qu’elle s’est vu confier par cette dernière. Organisation qualifiée, l’Inspection des chaudières assume des tâches dans le domaine de l’information et réalise des contrôles suite à des défauts graves. Elle est en outre active dans divers organes spécialisés.

Réservoirs et citernes pour liquides pouvant polluer l’eau

Depuis 2009, l’ASIT est le service spécialisé responsable du contrôle des citernes en métal et en plastique et de leurs équipements de sécurité, conformément aux directives de la CCE. 

Concernant le nombre d’inspections effectuées durant l’exercice sous revue, l’Inspection des chaudières a enregistré l’augmentation suivante: au total, 43 documents sur la protection des eaux, nouveaux et renouvelés, ont été délivrés pour des récipients de stockage en métal ou en plastique ainsi que pour des dispositifs structurels tels que des bacs de rétention, des étanchements (revêtements, laminés, films, pâtes d’étanchéité pour joints, bandes d’étanchéité ou plaques), des doubles parois intérieures (doublure interne en laminé ou enveloppes intérieures sous forme de films) et des appareillages (sécurités anti-débordement). 

En outre, l’Inspection a enregistré plus de 70 inspections différentes de citernes de stockage (réservoirs neufs et usagés sans réparation). Des inspections sur site ont de plus été effectuées pour le compte des entreprises et des cantons dans des installations déjà en service, en vue de s’assurer de la conformité des conteneurs et de leurs équipements de sécurité aux directives de mise en œuvre de la CCE. Les changements apportés aux directives de mise en œuvre de la CCE, qui sont entrés en vigueur le 1er janvier 2020, ont été mis en œuvre sans aucun problème.